Dans la même rubrique

Patrick, un vétéran

Trois ans... Trois ans déjà que j’ai dû renoncer à revenir aux séjours Rêves de Jeux, pour cause de famille nombreuse... Trois enfants, c’est un plaisir différent et incomparable. Mais j’attends déjà avec impatience le jour où mon aîné aura treize ans, qu’il puisse profiter des merveilles offertes par Rêves de Jeux.

J’en ai bien profité moi-même : 5 ans en tant que participant adulte, 3 ans en tant qu’animateur, et encore deux ans en tant que participant, sans compter les week-ends qui permettent de patienter. Mais comme cela ne me suffisait pas, j’ai créé une association pour pouvoir jouer et retrouver l’esprit d’une petite partie des séjours toute l’année.

Et puis j’ai aussi repris en main le Festival des Jeux de ma ville, pour y introduire petit à petit des morceaux de Rêves de Jeux. Certains diraient que c’est une drogue, et je leur répondrais sans hésiter : tout ce qui vous fait rêver, tout ce qui vous fait du bien, est une drogue.

Alors si vous aussi vous avez envie que Rêves de Jeux continue, vous savez ce qu’il vous reste à faire : parlez-en autour de vous, découvrez les côtés animations "pro" de l’association (Festivals, entreprise, etc.), faites vivre le jeu à travers vous si vous le pouvez, ou venez participer aux événements avec des morceaux de Rêves de Jeux à l’intérieur.